Rechercher
  • ZEN & Ki libre

L'automne ou le moment des récoltes et de l'introspection

Dernière mise à jour : 18 nov. 2020

L’été touche à sa fin, le travail mis en place pendant le printemps et l’été va porter ses fruits.

L’automne c’est le temps des moissons ; on récolte tout ce qu’on a semé et qui a poussé pour mettre dans les granges et greniers (cfr. été indien) afin de faire des réserves pour l’hiver.

Avec l’automne, les jours raccourcissent et les températures s’adoucissent. Arrivent l’humidité et les brumes matinales. Les arbres changent de couleur et finissent par se défaire de leurs feuilles pour concentrer et recentrer leur énergie, les animaux qui hibernent terminent de rassembler leurs provisions pour l’hiver.

L’homme étant à l’image de la nature. C’est le moment de récolter les aliments de saison tels que potirons, courges, choux, poireaux, ail, prunes, mirabelles, noix, noisettes, épices diverses (la saveur de l'automne est le piquant),…

C’est également un moment d’introspection et de retour à soi et, au besoin, de lâcher prise et prise de recul.

À cette saison, il est important de renforcer son wei-ki (énergie défensive du corps, c’est-à-dire le système immunitaire), celui-ci permettant à notre corps et à notre esprit de bien fonctionner.

Pour développer notre wei-ki, il est important de bien respirer (marcher en forêt, méditer,…) mais également d’alimenter ce dernier par une assiette équilibrée en fonction des produits de saison.

Si en été les salades sont rafraîchissantes, en automne, consommer des plats chauds et plus consistants (soupes, légumineuses, des céréales comme le millet ou le quinoa,…) vont aider notre corps à se préparer à l’hiver.

En médecine traditionnelle chinoise et en shiatsu, l’automne est en relation avec l’élément métal et le méridien du Poumon.

Le poumon a en charge la qualité de notre peau et l’échange qu’il y a entre nos environnements intérieur et extérieur grâce à l’ouverture et la fermeture des pores. Il inspire l’air (Ki* nourricier) et expire l’air souillé (ki* impur) par notre nez (ouverture sur l’extérieur lié à l’élément métal et au Poumon).

La qualité du souffle, du poil, de la voix sont concernés par le bon fonctionnement du méridien Poumon. Il est couplé au méridien Gros Intestin qui nous permet d’évacuer les impuretés.

Si l’énergie du Poumon (et du Gros Intestin) est en équilibre, il se dégage une paix intérieure et une tranquillité de notre âme dans ce moment d’introspection. Le Poumon est le premier rempart face aux agressions extérieures, il nous permet de poser les limites.

Un déséquilibre du Poumon ou du Gros Intestin se manifestera par de la fatigue, des écoulements nasales, une toux, des difficultés respiratoires, des problèmes de peau (sécheresse), des troubles intestinaux (constipation, diarrhée), du chagrin, de la tristesse, voire de la dépression.

Pour aider votre corps dans ce changement de saison et pour booster votre immunité, allez marcher, prenez l’air, respirez pleinement et consciemment, prenez conscience de la nourriture que vous donnez à votre corps, méditez et faites des activités qui nourrissent pleinement votre être.

N’hésitez pas à donner un petit coup de pouce à votre corps en profitant d’un moment de bien-être et de relaxation avec le shiatsu.


*Le Ki (Qi pour les chinois) est l'énergie qui se trouve en toutes choses, qui nous anime et qui nous permet d'être en mouvement.

Le Ki représente l'énergie universelle ; la manifestation du vivant issue du yin (terre) et du yang (ciel).

Celui-ci nous est donné à la naissance et s'alimente, s'entretient tout au long de notre vie par notre respiration, notre nourriture, nos émotions et pensées, notre mode de vie, etc.

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout