Rechercher
  • ZEN & Ki libre

L’hiver ou le temps du repos

Dernière mise à jour : 16 déc. 2020

L’humidité de l’automne laisse progressivement place au froid de l’hiver, les journées sont de plus en plus courtes et la nature ralentit progressivement pour se mettre en veille jusqu’au printemps.


Il en va de même pour l’être humain, comme pour tous les êtres vivants. L’hiver est une saison déterminante pour l’année qui va suivre. En effet, la qualité du repos que l’on se sera accordé pendant l’hiver va, en bonne partie, contribuer à la condition de notre Ki (énergie) pour toute l’année à venir. En hiver, l’énergie se recentre pour mieux se régénérer.


C’est donc le bon moment pour se ménager et apporter de bonnes ressources à son corps afin que celui-ci ait la meilleure régénération possible.


Bien trop souvent, dans notre société moderne, nous fonctionnons à l’inverse de la nature. Nous travaillons énormément en automne, en hiver, voire même au printemps pour prendre nos congés, et donc du repos, en été. Bien entendu, changer un système et un mode de vie qui sont déjà bien installés n’est pas une chose aisée. Toutefois prendre conscience du rythme de la nature et s’en inspirer nous permettrait de recharger nos batteries plus naturellement.


Respecter le temps de sommeil dont nous avons besoin, soigner son alimentation, maintenir une activité physique tout en ne s’épuisant pas (comme par exemple marcher dans la nature pour bien respirer et s’oxygéner), prendre soin de son corps et de son esprit (mental) tout en faisant des activités qui nous ressourcent sont autant de possibilités pour vivre avec soi-même et un peu plus en accord avec la nature malgré le rythme effréné de notre monde moderne.


Si l’on doit retenir trois maîtres mots pour la saison de l’hiver, ce serait : ralentir, se reposer et recharger ses batteries.


Le méridien du Rein a sa plénitude dans la saison de l’hiver. Celui-ci a donc une grande importance dans notre capital énergétique à renouveler.

En effet, ce méridien a la charge de l’énergie innée, notre essence.

Il s’agit de l’énergie que nous recevons en héritage lorsque nous venons au monde, elle est donc d’une grande importance.

Il est important pour nous d’apprendre à continuer à se nourrir d'énergie plutôt que d’en épuiser les ressources. Garder vos reins au chaud pour mieux les préserver, surtout en hiver.


En médecine traditionnelle chinoise et en shiatsu, l’hiver est en relation avec l’élément eau et avec le couple de méridiens Rein-Vessie.

Si l’énergie du Rein (et de la Vessie) est en équilibre, nous nous sentons plein de vitalité, nous bénéficions d’une aisance, nous sommes remplis de volonté (et de motivation) et nous bénéficions d’une sensation de fluidité, d’habileté et de savoir-faire dans nos activités quotidiennes.

Le Rein est à la base de toutes nos fonctions vitales. Notre ossature, nos dents, nos cheveux et notre constitution de base seront sains et de bonne qualité si le méridien Rein a une énergie harmonieuse.


N’oublions pas que l’eau est à la base de notre constitution, que ce soit de la conception dans le ventre de notre mère à la constitution physique (*le sang contient 79 % d’eau, les poumons et le cœur 78 %, le cerveau 76 %, les muscles 75 % et la peau 70 %) qui nous suivra tout au long de notre vie.

Il en est de même pour tout le vivant ; l’eau est à la base de la vie et sans elle, le vivant n’est plus possible.


Un déséquilibre du Rein et de la Vessie se manifestera par de la fatigue parfois chronique, des problèmes dans la circulation des liquides dans le corps (type cystites, etc.), faiblesse et douleurs du dos (type lombalgie, etc.), des vertiges, des acouphènes (« le Rein s’ouvre aux oreilles »), du chagrin, un manque de motivation-volonté, de l’anxiété, voire de la peur-panique.


Pour soutenir votre corps dans ce changement de saison et pour recharger votre batterie (essence), n’hésitez pas à donner un coup de pouce à votre corps avec le shiatsu.



*Source :

https://sciencepost.fr : quelle quantité d’eau le corps humain contient-il ?

(Futura Sciences – CNRS)

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout