Rechercher
  • ZEN & Ki libre

Les bienfaits de l’altruisme

Voilà bien une valeur qui nous veut du bien…


L’altruisme, c’est cette capacité de s’occuper, d’aider son prochain sans rien attendre en retour.


Aujourd’hui, il est encore plus important de cultiver l’altruisme, car celui-ci sera le garant de notre bien-être (voire même de notre bonheur au quotidien) dans un monde où l’on vit de plus en plus seul.

Mais ce dévouement sera également nécessaire à la survie de notre humanité que tout semble précipiter vers un effondrement.

Nous retrouvons aussi l’altruisme dans le monde animal. Il n’est pas rare de voir un animal sauver un congénère et parfois même un animal d’une autre espèce.

Dans le monde animal, ceux-ci ont bien compris que leur interdépendance a une influence sur leur survie. Il en va de même pour l’homme qui est un être sociable-grégaire.


Il ne semble pourtant pas toujours inné d’être altruiste ; il suffit de regarder les enfants. Si certains partageront facilement leurs jouets, d’autres préféreront les garder pour eux.


Toutefois, la bonne nouvelle reste que cette valeur peut s’apprendre et se cultive au jour le jour.


N’avez-vous jamais aidé une personne dans le besoin ? Comme par exemple céder sa place assise à une personne âgée dans le bus. Cela peut sembler ne pas être grand-chose et pourtant le cumul de tous ces petits gestes au quotidien vont nourrir des émotions positives à autrui… mais également à celui qui va offrir ce geste.

Pour autant, il ne faut pas tomber dans l’attente d’une valorisation personnelle, ce qui serait synonyme d’un besoin auquel on n’aurait pas répondu.


Il faut également garder à l’esprit qu’il est important de prendre soin de soi car comment pouvons-nous aider les autres de la manière la plus bienveillante qui soit si l’on ne prend déjà pas soin de soi.

L’altruisme reste un cheminement semé d’embuches, car oui, il est normal de nourrir des attentes.

Ces moments sont simplement là pour nous rappeler à nous-même, nous inviter à prendre soin de cette partie de nous que nous avons oubliée. Cela fait partie de notre cheminement personnel.


Dans le bouddhisme, l’absence du Soi, l’altruisme et la compassion s’apprennent au travers des textes et des méditations.


Être altruiste c’est finalement rechercher la bienveillance envers les autres pour trouver le chemin vers soi.


« Le bonheur est né de l’altruisme et le malheur de l’égoïsme »

Bouddha


« L’altruisme est une source de bonté pour vous et les autres Le remède qui calme les ennuis La grande voie vers la sagesse La nourriture pour tous ceux qui la pratique Efficace pour faire progresser le bien-être des autres Grâce à elle, vous atteignez votre plein objectif personnel. »

Tsongkhapa, Grand Traité de la progression vers l’éveil.




31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout