Rechercher
  • ZEN & Ki libre

Le printemps ou le moment des semences

Dernière mise à jour : mars 5

Si en Occident le printemps commence fin mars, pour la médecine traditionnelle chinoise, celui-ci a déjà bel et bien commencé.

Il suffit pour cela d’observer la nature. Le soleil se lève plus tôt et se couche plus tard, les oiseaux chantent, l’énergie nous paraît plus printanière.

Avec le printemps, nous sentons un regain d’énergie, l’envie de sortir, de bouger, mais également l’émergence de nouveaux projets et l’envie de réaliser de nouveaux défis.

Après une période de repos nécessaire durant l’hiver, il est important de bien gérer cette nouvelle énergie et de la tempérer.


Liée à l’élément bois, un manque ou un excès d’énergie à cette saison pourraient générer des émotions telles que la colère, l’impatience, la frustration, la peur ou encore l’agressivité. On peut également ressentir des maux de tête, des migraines, des troubles digestifs, avoir des troubles du sommeil ou encore être sujet à des soucis musculaires et tendineux.


Le foie joue un rôle important dans notre capacité à prendre des décisions et faire des choix.

En équilibre, ce dernier nous aide à gérer l'organisation dans notre vie.


Le foie en médecine traditionnelle chinoise (MTC) :


D'un point de vue anatomique, la bile est sécrétée par le foie. Le foie a pour fonction de déstocker et filtrer le sang et la vésicule biliaire de libérer la bile pour la digestion.

S’il y a un déséquilibre au niveau de l'énergie du foie, des problèmes digestifs peuvent apparaître, ainsi que des sensations de bouche amère, de remontées acides et de vomissement de bile.

L'activité la plus grande de la vésicule biliaire se fait entre 23 heures à 01 heure du matin et celle du foie entre 01 heure et 03 heures du matin. De ce fait, le foie se régénère plus facilement durant le sommeil.

En MTC, chaque élément, et donc chaque couple de méridiens à une saveur qui lui est associée. Le méridien foie (et son couple vésicule biliaire) a la saveur acide.


La vésicule biliaire et le foie étant également concernés par la digestion, on peut les aider/ les soutenir en adoptant une alimentation composée essentiellement de fruits et de légumes (30 à 40% du régime alimentaire).

- légumes verts et de couleurs vives, de préférence crus ou fermentés (comme la choucroute) : carotte, petits pois, céleri, poireau, tomate, fenouil (et tous les produits anisés), artichaut, radis noir, légumes crucifères, potiron, chicon, mâche, etc.

-légumineuses (qui vont également aider le méridien du rein qui doit se renforcer en hiver)

-fruits : citron (par exemple pressé dans un verre d'eau à jeun le matin), kiwi, litchis, raisins, prunes, cerises, abricot, pêche, fraises, avocat, oléagineux, etc.

- laitages : ce qui est à base de lait de brebis et de chèvre, ainsi que les produits riches en probiotique tels que yogourt et kéfir

-plantes : persil, romarin, gentiane, valériane, chardon-Marie, etc.

-boissons : cidre de pomme, thé, infusion (pissenlit, menthe, etc.)

-le vinaigre pour accompagner les crudités


Pour aider le foie, il est nécessaire de limiter les sucres, les plats trop riches, l'alcool ainsi que les excitants tels que le café.

Bien entendu, et dans la mesure du possible, il est conseillé de cuisiner avec des fruits et légumes de saison.


Le printemps est donc le bon moment pour se lever plus tôt, sortir et faire une activité physique afin de libérer les toxines que l'on accumule pendant l'hiver, sans oublier les étirements (en douceur) pour permettre au Ki de circuler.


"Quand la mésange chante, le printemps est proche" (Proverbe italien)








12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout